La Compagnie

la-vie-bien-quelle-soit-courte-22-cie-esprits-barioles


La compagnie Esprits Bariolés est créée en 2009, sur l’impulsion de Krystel Beauchêne, comédienne et auteur, qui monte alors son premier texte théâtral, Porteurs de mots mis en scène par Laureline Collavizza. Inspiré de son expérience auprès d’enfants autistes, elle y aborde la rencontre burlesque et poétique de deux personnages que tout oppose. Ce spectacle marque, dès le début, une volonté de donner un éclairage poétique et décalé sur les tâtonnements des êtres humains, leurs errances, pour nouer des liens au-delà de leurs empêchements. Cette première collaboration avec Laureline Collavizza, donne lieu à la création des Pourquoi de Léo, spectacle musical et pictural.

Suite à ces expériences, la compagnie se veut un espace de rencontres, ouvert à des démarches artistiques protéiformes.

En 2014, la compagnie de danse Mouvance d’art, lui propose d’intégrer le spectacle pluridisciplinaire Dans nos Rêves, mettant en scène des habitants du 12ème arrondissement, et joué au balcons des immeubles de leur résidence. Cette expérience permet d’expérimenter une écriture retravaillée au plateau, bousculée et enrichie par les propositions des habitants.

Parallèlement, Krystel Beauchêne et Elise Bertero, se rencontrent sur Qui rapportera ces paroles de Charlotte Delbo, où elles sont toutes deux comédiennes, et de là, aspirent à retravailler ensemble. Elles débutent donc en 2015 un laboratoire de recherche de textes contemporains, qui soient un terrain de jeu et d’expérimentation pour les acteurs, et qui portent un regard décalé et incisif sur les rapports humains.

Suite à une centaine de lectures, émergera La vie…même courte, de Stanislav Stratiev. Elles réunissent alors une équipe éclectique et engagée, et mènent plusieurs résidences de création sur l’année 2017 au CENTQUATRE, au Silo, et à Gare au Théâtre où la première du spectacle aura lieu en novembre 2017.